Fort de plus de dix ans d’expérience, le master projets européens offre une formule complète mêlant une formation universitaire poussée (histoire de l’intégration européenne, droit européen, sciences politiques, économie, présentation des grandes politiques européennes), des outils spécifiques (langues : deux langues étrangères obligatoires dont l’anglais, communication et négociation dans un environnement multiculturel, veille informative et intelligence économique, outils informatiques) et des connaissances techniques et opérationnelles (programmes européens, montage et management de projets en réponse à des appels à propositions ou des appels d’offres de la Commission européenne, gestion de budget, méthodes et outils de la gestion de projet, comptabilité, travail en groupe de montage de projets).

À ces enseignements s’ajoutent un voyage d’étude d’une semaine dans un pays membre ou partenaire de l’UE, et un voyage plus bref à Bruxelles pour découvrir le milieu communautaire (voir la rubrique « voyages »).

Enfin, les contacts avec le monde professionnel sont favorisés tout au long de l’année à travers des conférences de professionnels (« euroconférences »), des stages — un stage court au niveau du M1 et un stage long (au minimum six mois) lors du dernier semestre du M2, à effectuer en France, en Europe ou à l’étranger (voir la rubrique « stages ») —, l'alternance pour les étudiants en contrat d'apprentissage ou en contrat de professionnalisation, et enfin des ateliers de professionnalisation avec montage de projets en groupe et module d’adaptation à l’environnement professionnel.